Opéra

Japon Go Full Screen

On pénètre dans le bâtiment par une porte large et très basse.
À travers une paroi épaisse d'une dizaine de mètres. La porte franchie, le hall est plat, massif, noir et brillant. Au milieu de l'espace un mur lumineux irradie l'ensemble, révélant la présence périmetrique des comptoirs de vente et d'information. La lumière révèle une légère inflexion dans le plafond laissant supposer l'existence de grands volumes au-dessus. Du volume surbaissé de l'entrée, on passe sans transition dans un espace hyper dilaté de plus de cinquante mètres de haut dont les murs et les plafonds sont toujours constitués de granit noir poli. Murs épais et décaissés qui enserrent trois volumes d'or, que l'on devine être les salles de théâtre. Cette arrivée s'effectue entre deux larges escaliers qui se font face. Chacun d'eux est limité par des escalators, la montée s'effectuant face à l'ouverture monumentale d'une trentaine de mètres de hauteur sur le ciel et la ville. Cette baie est coulissante et s'ouvre sur une largeur d'environ vingt mètres. Elle est doublée par une paroi vitrée, véritable structure arachnéenne. De part et d'autre partent, entre les larges piliers, les escaliers mécaniques conduisant aux différentes salles. L'un de ces escaliers traverse en diagonale le vide révèlé par l'ouverture sur la ville. Une passerelle de granit vient effleurer la paroi or de la grande salle. L'absence d'un panneau, dégagé latéralement, crée la porte d'entrée. Ce seuil franchi, l'on découvre le troisième matériau de l'édifice : l'acajou.
On se retrouve alors à l'intérieur d'un instrument. La lumière est légèrement rosée. Au milieu de l'espace est suspendue une structure métallique légère sur laquelle sont accrochés des projecteurs.
Jean Nouvel

STATUT Non-realisé
LIEU Tokyo, Japon
DATES 1986
SURFACE UTILE 60 000m2
PROGRAMME Opéra de trois étages, trois scènes d'une hauteur de 80 mètres, longueur de 140 mètres, largeur de 70 mètres
MAÎTRISE D'OUVRAGE Ministère de la Construction
EQUIPE ARCHITECTURALE
Jean Nouvel et Associés et Philippe Stark
CHEF DE PROJET Emmanuel Blamont , Jean-Marc Ibos, Myrto Vitard
ARCHITECTES François Fauconnet, Mathilde Brasillier, Damien Lecuyer, Tristan Fourtine , Fabrice Viney, Frédérique Valette
DESIGN ET MOBILIER Philippe Starck
EQUIPES MISSIONNEES
SCENOGRAPHE Jacques Le Marquet
INGENIEUR Technip
INGENIEUR SCENOGRAPHE Michel Seban
PERSPECTIVES François Seigneur, Vincent Laffont, Bruno Borrione
PHOTOGRAPHE Quentin Bertoux
MAQUETTE Etienne Follenfant