Pub Schutzenberger

France Go Full Screen

Le pub Schutzenberger est situé dans le centre ville de Strasbourg. Le lieu, une sorte de long couloir de 8 x 40 mètres relie la rue des Grandes Arcades à une grande place, la Place de Temple Neuf. Il a une longue histoire qui remonte à la Révolution. La commande impliquait de re-concevoir le lieu et de mettre à jour sa tradition en tant que Bierstube. L’architecte a maintenu le plafond en pavés de verre courbés qui donne une lumière subtile durant le jour. Afin de gonfler l’espace, le long mur en face du bar est revêtu d’un verre semi réflectif sur lequel les images des anciens logos et les publicités du pub sont projetées. De plus, le mur est équipé de moniteurs montrant les passants dans la rue et la place voisines. Avec le demi reflet et la réfraction des images des clients du lieu, le mur devient flou de manière à faire apprécier les limites de l’endroit de manière inégale. L’astuce est inversée au sous-sol où un long mur en verre semi réflectif montre le revêtement qui est fourni dans un espace auquel on ne touche pas tout en protégeant le spectateur et l’usager des toilettes. Frissons à peu de frais qui sont devenus partie intégrante du show dans les lieux. Le bar et le mobilier furent conçus par l’agence : panneaux de tables en zinc à la manière des anciens cafés, chaises colorées et fauteuils douillets pour le coté du « club ». Un regard nouveau sur la vie d’un café contemporain de la ville.

- Statut : Construit
- Lieu : Strasbourg, France
- Dates : 1999
- Surface hors oeuvre : 1 200 m2
- Surface Utile : 900 m2
- Type de Commande : Privée
- Maîtrise d'ouvrage : SCI Le Palais de la Bière, (Melle Marie Loraine Muller)
- Coût de construction : 12 315 000 frf
- Programme : Réhabilitation du palais de la Bière en café-restaurant, 300 places assises, et étude et création du mobilier
Equipe Architecturale
- Architectures Jean Nouvel
- Chef de projet : Phase études - Marie Najdovski, Phase chantier - Viviane Morteau, Assistant chef de projet - Gunther Domenig
Equipes Intervenants
- Intervention artistique : Alain Bony et Henri Labiole
- Perspectives : Didier Ghislain
- Photographe : Philippe Ruault