Torre Rosewood

Brésil Go Full Screen

La tour du parc de Matarazzo

Une tour comme un arbre doit avoir des racines. Elle appartient à une géographie, à un territoire, à une topographie, à un sol, à une géologie. Elle est l’expression la plus lisible à distance du lieu d’édification.
La caractéristique majeure de la parcelle à construire est d’être limitrophe du parc de Matarazzo et de pouvoir aujourd’hui être une extension de ce parc. La tour devient une démultiplication de plans plantés, de terrasses arborées accueillant les mêmes essences que celles du parc. L’architecture, les matériaux des structures habitées appartiennent à la terre brésilienne, au Brésil, au pays du bois rouge. Cette architecture parle du passé, d’aujourd’hui et du futur. Du passé puisque l’échelle et les techniques des constructions de bois ont traversées les siècles. D’aujourd’hui par son choix et sa volonté d’appartenance dans un rapport d’échelle et d’amitié aux constructions datées –presque anachroniques- de briques et de tuiles de l’hôpital. Enfin de demain pour annoncer que la fatalité d’habiter en hauteur n’est pas d’oublier les matériaux, les variations, les paysages domestiques qui ont accompagné avec douceur et complicité les vies de multiples générations mais, bien au contraire d’inventer les jardins suspendus Sao Paulo avec une végétation luxuriante et des vues insolentes. Il s’agit d’annoncer une reconquête par des immeubles de moyenne et grande hauteurs, d’un art de vivre capable progressivement de caractériser Sao Paulo. L’intimité sera protégée par des claustras, des arbres et des arbustes, par des rythmes et des ombres entremêlant géométries orthogonales de bois, sinuosités de branches et vibrations de feuilles.
Le parc de Matarazzo a envahi une tour. Qu’on se le dise. Sa tour sera regardée, enviée, fière et amicale et, à sa façon elle dira : faites comme moi, goûtez les plaisirs de vivre. Et, autour de Matarazzo d’abord, puis un peu plus loin, les arbres commenceront à monter à l’assaut de la ville.
Jean Nouvel

STATUT En chantier
ADRESSE Cidade Matarazzo, Al. Rio Claro, 190, Bela Vista, Sao Paulo – SP/Brésil
MAITRISE D’OUVRAGE Privée Groupe Allard (Sao Paulo, Brésil)
MAITRISE D’ŒUVRE Jean NOUVEL – Ateliers Jean Nouvel (Paris, FR) (Concept, études, développement)
ARCHITECTES LOCAUX Concept, APS Königsberger & Vanucci, Sao Paulo, Brésil
APD Triptyque Architects
CHEFS DE PROJET
AJN : Concept, APS Ingrid MENON ; APD Stacy EISENBERG
Triptyque Architects : Guillaume SIBAUD (General Manager), Adam KURDAHL (Project Manager, Paula AOKI (Project Manager)
MODELISATION 3D  Concept, APS Narjis LEMRINI, Simon MASSON
APD Tristan ISRAEL, Daniele PASIN
IMAGES 3D Concept, APS : Benjamin ALCOVER, Michael KAFASSIS; APD : Benjamin ALCOVER, Michael KAFASSIS
AMENAGEMENT INTERIEUR Concept, APS : Sabrina LETOURNEUR, Anita PEBOECK
APD Sabrina LETOURNEUR, Anita PEBOECK
PAYSAGE Concept, APS : Laura GIULIANI; APD : Isabelle GUILLAUIC
INGENIEURS
APD Maitre d’œuvre d’exécution : Boulevard Matarazzo
Economiste Groupe Allard
Structure : JKMF
Fluides SKK
Façades, Enveloppe ARUP
Paysage, Mur vegetal Rodrigo OLIVERIA, Louis BENECH
Aménagement intérieur : Philippe STARK
Coordination de projet : Addor
Fondations : Maffei
CONSULTANTS
HVAC consultant : Teknika
Consultant Sécurité incendie : OFOS
Accoustique : Giner
Consultant imperméabilisation : Proiso
Automation : Bosco
Consultant juridique : Adriana Levisky
TYPE DE MISSION Commande directe - Esquisse, APS, APD, aménagements intérieurs (mission partielle : lobby et hall d’entrée)
PROGRAMME  Tour de 93 mètres, hôtel 5 * et complexe résidentiel avec 104 chambres et 126 suites de propriétaires, spa / fitness, penthouse privé
Hôtel : 7 500 m²
Suites : 18 000 m²
Spa/Fitness : 5 000 m²
Penthouse : 700 m²
SURFACE UTILE SHON 30.800 m²