Jean Nouvel/Claude Parent, Musées à venir

France Go Full Screen

Azzedine Alaïa est heureux de présenter en sa galerie l’exposition "Jean Nouvel/Claude Parent, Musées à venir", mettant en scène la conversation entre deux figures éminentes de l’architecture française. L’exposition entrelace quatre projets de musées conçus par Jean Nouvel, et quatre conçus par Claude Parent. Aucun d’entre eux n’a, à cette date, été réalisé ; ils proposent une traversée des quarante-cinq années qui viennent de s’écouler dans l’oeuvre des deux architectes : des projets de Plateau Beaubourg de Jean Nouvel et Claude Parent (1971) au Nouveau Musée (2014-2015), projet entièrement inédit de Claude Parent présenté pour la première fois dans l’exposition, en passant par le Musée d’art moderne oblique de Claude Parent (1972), les projets de Jean Nouvel pour le halo de la flèche à Salzbourg (1989), pour le Guggenheim de Guadalajara (2005), pour le Musée de Lascaux-IV (2012), et le projet de scénographie oblique de Claude Parent (2013).
Cette exposition exceptionnelle permet une réflexion inédite sur la conception et le rôle du musée dans nos civilisations. De l’Institut du Monde Arabe au Louvre Abu-Dhabi, en passant par la Fondation Cartier et le Musée du Quai Branly, Jean Nouvel est reconnu comme un des plus grands bâtisseurs de musées du monde contemporain. Claude Parent, considéré comme un architecte « utopique », s’est en réalité sans cesse posé la question du rapport des hommes à leur passé – la question du musée. Ce sont leurs approches, à la fois divergentes en apparence et constamment en conversation, qui se trouvent révélées : le rapport à l’espace, à la situation, le rapport aux oeuvres également ; le rôle de l’architecture dans la cité. À chaque fois, ces musées refusés ou non encore acceptés portent en eux des fragments d’alternative, ici rassemblés.
Apparaissent également des méthodes de travail distinctes, au travers des multiples matériaux présents dans l’exposition : dessins, maquettes, images de présentation et vues en trois dimensions, provenant des archives des Ateliers Jean Nouvel, des archives de Claude Parent et de prêts de la Cité de l’Architecture et du Patrimoine, en passant par de nouveaux dessins de 2015, notamment pour le projet du Plateau Beaubourg que Claude Parent a revisité. Sont visibles aussi bien les grandes différences qu’une familiarité partagée avec l’univers des formes, mises en mouvement pour insérer l’architecture dans l’espace commun.
L’exposition "Jean Nouvel/Claude Parent, Musées à venir", présentée jusqu’au 28 février 2016 à la Galerie Azzedine Alaïa, est accompagnée d’un ouvrage publié par Actes Sud en coédition avec l’Association Azzedine Alaïa, incluant les documents de l’exposition, une présentation par chacun des deux architectes de leur vision de l’architecture, des essais critiques de Philippe de Montebello et Hans Ulrich Obrist, et, pour chacun des musées, une programmation fictionnelle d’un conservateur, une visite par un écrivain, et une proposition d’œuvre, par un artiste. Ces contributeurs du monde entier, comptant parmi les plus éminents dans leurs champs, donnent à chacun une existence dans un espace autre.

Galerie Azzedine Alaïa. 18, rue de La Verrerie, Paris 4e. Ouvert tous les jours, de 11 heures à 19 heures. Jusqu'au 28 février.