RĂ©sidence Pierre et Vacances

France Go Full Screen

L'analyse de Nouvel commence avec le site. Rocheux, abrupt, presque une falaise, et partiellement coupé par une ancienne carrière. Au sommet, des pins surplombant la mer, une vue sur le large identique quel que soit l'endroit du site. Une architecture appropriée devrait donc suivre le profil de la falaise, presque comme s'il s'agissait d'une extension de celle-ci. " Une architecture minérale minimale " comme la décrit Nouvel. Les façades extérieures sont couvertes de pierre polie, d'une teinte correspondant à celle de la falaise elle-même. En employant un matériau naturel avec une surface artificielle, N+ouvel accepte les contraintes du site en exprimant simultanément la volonté d'imposition d'une nouvelle structure sur l'originale. Un autre aspect du site joue en faveur de cette ambiguïté naturel/artificiel : Une chute d'eau court depuis le haut du site, se terminant par une cascade sur des rochers jusqu'à une grande piscine bleue ; la piscine crée une fausse perspective sur l'horizon, de telle façon que son eau bleue se fond presque imperceptiblement dans le ciel et le large. Cette approche par étapes des possibilités contextuelles offertes par le projet est une clé de la vision architecturale de Nouvel. Les contraintes du site deviennent le point de départ d'une série d'allusions (non d'illusions) physiques et visuelles qui confèrent à l'ensemble de l'aménagement son caractère concret et individuel. Construire en pierre et conserver la surface naturelle aurait été une réponse aussi superficielle que d'employer des matériaux complètement artificiels comme le béton. En utilisant la pierre, mais en la taillant et en la polissant comme s'il s'agissait de béton, Nouvel souligne les exigences du site, en même temps que sa propre intervention sur celui-ci. Les appartements étant vendus en multipropriété, Nouvel ne fut pas impliqué dans le design intérieur, au-delà de l'enveloppe seule. Il organise cependant le plan des appartements de telle façon que, dans la majorité des cas, le côté long de la pièce centrale ouvre sur le balcon, plutôt que l'option traditionnelle qui ouvre sur le côté court. Une partie plus importante de l'espace de vie commun est ainsi exposée au soleil. Un autre aspect caractérise encore l'approche de Nouvel. Au niveau de la mer se trouve une rangée de maisons de vacances, de boutiques et de restaurants. Construits sans véritable plan, avec cette confusion joyeuse et légèrement vulgaire de couleurs et de styles que l'on retrouve dans la plupart des localités mediterraneennes situées sur la mer. En donnant à ses réalisations une apparence visuelle très claire, nouvel a aussi su les distinguer de l'environnement existant.
Conway Lloyd Morgan
in "Les Eléments de l'architecture "

- Statut : Inauguré en 1991
- Lieu : Cap D’Ail, France
- Dates : 1987-1991
- Surface utile : 5 860m2
- Programme : Résidence de logements de vacances,174 logements, services généraux, parking, piscine
- Coût de construction : 10 520 000€ (69 000 000frf, valeur 1991)
- Maîtrise d’ouvrage : Société d’investissement “Pierre Et Vacances” SIPV
Equipe architecturale
- Jean Nouvel et Associés
- Chef de projet : Barbara Salin
- Assistant chef de projet : Isabelle Agostini
Equipe missionnée
- Paysagiste : Olivier Chardin
- Ingénieurs : Coplan
- BET controle : Socotec Mediterrannée