Hôtel Saint-James

France Go Full Screen

Lorsque le restaurateur Jean Marie Amat à Bouliac fit appel a Jean Nouvel pour agrandir son restaurant et construire un petit hôtel, il devait sans doute avoir ce précepte en tête. La solution de Nouvel intègre certainement ces deux éléments, tout en reconnaissant à l'invite une individualité - ainsi n'y a-t-il pas deux plans de chambre identiques dans l'hôtel. Les lits y sont relativement élevés, permettant une jouissance de la vue par les fenêtres. L'hôtel est situé dans un petit village, près d'une église a tour carrée, et surplombe les vignes de la vallée de la garonne. L'hôtel est constitue de quatre petits bâtiments de deux étages au plus. L'hôtel Saint-James est une rareté parmi les projets de Nouvel, dans la mesure où il n'est pas situé dans un cadre à forte densité urbaine. Mais les façades des bâtiments créent leur propre densité. Les intérieurs ont des sols de béton brut, des murs de plâtre ciré : pas de moulures ou de décorations. De grandes fenêtres encadrées de métal gris, également employé comme revêtement des surfaces non vitrées. au-delà des grilles de métal, certaines fixes, d'autres mobiles, qui peuvent être levées ou inclinées pour permettre l'entrée de la lumière et l'ouverture de la vue. Ces effets de superposition fonctionnent également de l'extérieur. Les grilles externes ont une teinte délibérement rouillée (réminiscence des séchoirs a tabac traditionnels dans la région) révèle sous la texture et la couleur du revêtement gris, ou du verre donnant sur les intérieurs nus. Les formes extérieures des bâtiments traditionnels, y compris les toits, simples et dépourvus d'auvents, hormis un unique toit terrasse plat. Pour la brasserie, des grilles verticales se transforment en pare-soleil horizontaux, grâce à un simple drap blanc tendu en dessous. l'un des côtés est ouvert sur toute sa longueur ; le long de l'autre côté, des colonnes de pierre sont habillées de végétation grimpante. Nouvel conçoit les chaises et les tables de l'hôtel. Il crée des formes simples sur une structure en tubes de métal chromés, de coussins arrondis tendus de tissu blanc, déhoussables et facilement lavables. Le mobilier a un aspect vaguement fragile, mais possède aussi un air de simplicité distingué en phase avec le lieu et sa situation.
Conway Lloyd Morgan
in « Les éléments de l'architecture »

STATUT Inauguré en 1989, extension en 1995
LIEU Bouliac, Bordeaux, France
ANNEES DE REALISATION 1987-1989
SURFACE HORS OEUVRE 4 195m2
SURFACE UTILE 1 900m2
MAITRISE D'OUVRAGE Jean-Marie Amat
PROGRAMME Hôtel 4 étoiles, 18 chambres, une salle de restaurant, extension des cuisines, bar, design des chaises et des tables; 1995 - Extension du restaurant et création d'une piscine
EQUIPE ARCHITECTURALEEquipe architecturale
Jean Nouvel, Emmanuel Cattani & Associés
CHEFS DE PROJET 

Emmanuel Combarel (1989), Frederique Monjanel (1995)
ASSISTANT CHEF DE PROJET 
Brigitte Pacaud
MOBILIER Eric Pouget
ECONOMISTE Stephane Robert
EQUIPES MISSIONNEES
PAYSAGISTE Yves Brunier
STRUCTURES
 Treffel, Fruitet
CO TRAITANT ECONOMISTE Cabinet Sery Bertrand
BUREAU DE CONTRÔLE CEP