Musée Cité Nature

France Go Full Screen

L'îlot de CITE NATURE, situé à l'entrée Nord de la ville d'Arras, proche du site historique, est au coeur d'une zone de restructuration composée de terrains en friches support à de futurs projets. Le site est un îlot triangulaire de 25 000 m2 environ qui était occupé par de nombreux bâtiments industriels. Seuls ont été conservés l'usine Arras-Maxéi le long du Boulevard Schuman, un autre bâtiment industriel le long de la rue de la piscine et le Château d'eau à la pointe du triangle, comme signal urbain. Ces bâtiments renforcent la géométrie de la parcelle par leur emplacement.
Un jardin occupe l'ensemble du site industriel, inséré entre les 2 bâtiments et s'ouvre à l'ouest sur le canal de la Scarpe. Le jardin et le bâtiment de l'exposition vont se compléter, l'espace paysager étant support également d'exposition.
Le Centre des Expositions a été implanté dans l'usine Arras-Maxéi. Ce bâtiment industriel a été construit en 1922. C'est l'une des premières constructions en béton existante et qui présente un intérêt architectural que l'on a mis en valeur. Le bâtiment industriel se livre comme un seul et unique volume de 158 m de long sur 24 m de large occupé par ce vide central de 12 m de haut. C'est son côté exceptionnel. Notre objectif a été de conserver ce volume pour les expositions dont les thèmes nécessitent des surfaces et espaces importants.
Le bâtiment reçoit le Centre des Expositions, un centre de documentation, un accueil-billeterie et une zone de dégustation au rez de chaussée ; des expositions temporaires, une salle multi-média et des bureaux à l'étage.
A l'intérieur, les thèmes sont " traitement brut de la matière " et " rigueur ". Ce bâtiment est un monolithe en béton baigné de lumière, recevant l'Exposition avec tous ses éléments colorés. Les traitements des murs et des caissons ont mis à jour leur aspect d'origine. Les finitions au sol permettent de garder l'unité avec les murs. Tous les éléments rapportés sont en acier galvanisé.
La rigueur qui anime l'intérieur se retrouve sur les façades. A l'extérieur, le bâtiment est épuré ; c'est un monolithe gris avec des façades répétitives, rythmées de fenêtres verre et acier.
Le hangar industriel conservé abrite un futur espace " événementiel ", une zone de stockage et un logement de gardien. Sa structure légère d'une portée de 24 m, dégage au sol une grande surface abritée, un plateau scénographique.
Ce bâtiment s'apparente plus à une architecture vernaculaire industrielle. Sur ses façades de briques se lit la stratification de différentes époques, une autre esthétique industrielle.

STATUT Construit. 2005
ADRESSE 25 Boulevard Robert Schuman, Arras, France
MAITRISE D'OUVRAGE Communauté urbaine d’Arras
MAITRISE D'OEUVRE Jean Nouvel - Ateliers Jean Nouvel
CHEF DE PROJET Barbara SALIN
ARCHITECTE Marie-Hélène BALDRAN
CONSULTANTS
PAYSAGE Desvigne et Danolky
SCENOGRAPHIE Pierre Chican
PERSPECTIVES Didier Ghislain, KAPUKI (Mathieu Lesavre)
PROGRAMME Réhabilitation de 2 bâtiments dont l’usine d’Arras-Maxéi en centre d’expositions et de communication sur l’alimentation, la santé et la nature, une salle événementielle et un restaurant. Transformation du site industriel en jardins thématiques
SURFACE SHOB 9 980 m²